Quand Isabelle Adjani Et Claire Chazal Décryptent Le Phénomène Des Cougars (Vidéofréquence)

Les chercheurs indiquent quoique tout serait né dans les années 1980 outre-Atlantique, pour faire référence aux supportrices (très attentionnées et d'un certain âge) des jeunes hockeyeurs canadiens (sur glace) de l'équipe des Vancouvers Canucks Il faudrait aussi compter avec une nouvelle parue dans le Toronto Sun et un livre de Valerie Gibson (2002) intitulé «Cougar: A guide for older women dating younger men» , sorte de bréviaire libérateur où elle évoque ses nombreuses constats avec des gars de dix à vingt ans plus jeunes qu'elle, et lequel elle tire la quintessence pratique pour les gonzesses envisageant de pareilles constats.Le Phénomène Des Femmes Cougar

Sans doute également pour des raisons sociétales fort anciennes et que plusieurs décennies de féminisme dogmatique et égalisateur n'ont pas (encore ?) réussi à jeter à bas entièrement : qu'une femelle soit séduite par le rôle de protecteur, d'instituteur, de mentor,de Pygmalion attribué en certains cas à des mecs plus mûrs, est un rôle qui à mes mirettes fait sens ; pendant que la conduite symétrique desdites cougars (et de leurs jeunes partenaires) m'apparaît presque spontanément et "naturellement" comme une double faute de goût alliant jeunisme illusoire d'un côté et Œdipe mal soldé de celui-ci.

Le terme « cougar » serait né dans les vestiaires des Canucks, l'équipe de hockey de Vancouver, à la fin des années 90 : ainsi étaient surnommées les filles célibataires « d'un certain âge » qui ne rataient nul de leurs matchs. En 2009, informations complémentaires une étude réalisée par le site de rencontre Parship a révélé qu'un tiers des donzelles quadragénaires seraient des cougars.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

Comments on “Quand Isabelle Adjani Et Claire Chazal Décryptent Le Phénomène Des Cougars (Vidéofréquence)”

Leave a Reply

Gravatar